2, Rue Neuve L-6581 ROSPORT(+352) 73 03 73

Bourgogne 2015 – Joseph Drouhin

– Cave du Parlement de Bourgogne, Beaune, Novembre 2016 –

Depuis maintenant 3 ans, le Domaine Joseph Drouhin organise un tour d’horizon du nouveau millésime à venir dans les magnifiques caves du parlement à Beaune.

Inutile de dire que ce millésime attise fortement notre curiosité, tant la presse est dithyrambique avec 2015! Premier nez en vue…

Préambule.. une demande explosive

Avec 2015, la Bourgogne provoque une fièvre acheteuse mondiale de plus en plus croissante. A peine vendangé, ce millésime a suscité nombre de commentaires, accumulant tous les superlatifs. Très qualitatif donc, ce millésime sera fortement recherché! Soyez rassuré, nos allocations sont solides et permettront à tout un chacun d’en profiter. En attendant, on a tenté d’y voir plus clair, l’occasion était belle en ce début novembre de tremper les lèvres dans ces jus si convoités!

Météo – Météo – Météo

Toute la Bourgogne a profité d’une météo exceptionnelle, peu ou pas de maladie, la nature laissant enfin nos vignerons reprendre des couleurs. Seul le secteur Corton, Beaune, Pommard et Volnay garde les séquelles des fortes grêles de 2013/2014 et ont peu produit. Les deux derniers villages ayant à nouveau connu la grêle au printemps mais dans une moindre mesure.JD.2015.003

L’empreinte 2015

Très agréable, ce premier contact avec le millésime à vite stimulé nos sens. Les robes des Pinots sont noires et concentrées, les vins juteux et plein de fruits aux tanins très soyeux. Une texture veloutée qui permettra un plaisir immédiat et récompensera les patients, l’équilibre puissance/tanins/minéralité est cette année remarquable.

Les Chardonnays ne sont pas en reste, du moins ceux qui ont vendangé à temps afin de garder fraicheur et acidité sans tomber dans la maturité absolue. L’empreinte d’un été chaud se fait ressentir sur certains terroirs mais cette richesse (et non lourdeur) favorise une certaine ouverture et une « buvabilité » précoce.

Pour ceux qui aiment les comparaisons, ce millésime nous s’apparente à 2005 pour son volume et sa densité, 2009 pour sa maturité et sa silhouette généreuse.

Emotion du jour..Chardonnay en lice..

* Chablis 1er Cru « Mont de Milieu » *  Gouté en bouteille / 10 mois de cuve

Pure expression Chablisienne, ciselé et pointu tout en développant une palette aromatique incroyable, agrumes et fleurs blanches en tête. C’est minéral et suave à la fois. Très réussi.

* Beaune 1er Cru « Clos des Mouches » * échantillon sur fût, 15 mois de barrique

Svelte, souple et envoutant, il est fidèle à sa réputation. L’élégance même, quoique assez facile à ce stade, la complexité viendra avec le temps. Finale tendue sur un fruit résolument très mur. Remarquable.

* Meursault 1er Cru « Genevrières » * échantillon sur fût, 18 mois de barrique

Expressif et développé avec de la chair et du muscle. Boisé légèrement marqué mais fin. Excellent équilibre général.

* Chassagne-Montrachet 1er Cru « Morgeot-Marquis de Laguiche » * échantillon sur fût, 18 mois de barrique

Aromatique, net et sur le fruit. Il n’en est pas moins costaud et doté d’une extrême finesse minérale en fin de bouche. Du bonheur liquide..

Pinot en scène..

JD.2015.004* Côte de Beaune *  échantillon sur fût / 15 mois de barrique

Assemblage d’un douzaine de parcelles dont plusieurs 1er Cru, cette « cuvée » est toujours un régal. 2015 confirme, tout en gourmandise, sur fond de fraise et de pivoine. C’est fin, fluide et juste, du Pinot comme on l’aime!

* Beaune 1er Cru « Clos des Mouches » * échantillon sur fût, 15 mois de barrique

La complexité du Clos se fait déjà ressentir, fraicheur de fruits rouges et notes animales se dressant dès à présent au premier plan. Accentué par des arômes fumés et mentholés, l’équilibre est excellent sans lourdeur même si le tout est bien enrobé! Top bouteille.

 

 

* Chambolle-Musigny 1er Cru « les Baudes » * échantillon sur fût, 16 mois de barrique

Robe dense sur un nez séduisant de gourmandise. C’est ample, riche mais sans excès d’extraction. Belle allonge, complexe et charnue. Très bel avenir!

* Grand-Echezeaux Grand Cru * échantillon sur fût, 18 mois de barrique

Très profonde, presque noire, la robe enchante rien qu’au regard. La puissance du millésime est là, ça enveloppe et sa pousse en même temps, tel un cheval au galop. Majestueux de finesse sur des tanins d’un grain très noble. Grand en devenir.

Au Final

Un grand millésime est en train de naître, le temps et les futures dégustations feront (ou pas) sa réputation.

Il faudra tout de même être vigilant et ne pas tarder à réserver vos cuvées préférées!

Tous les vins ont été goûtés au domaine Joseph Drouhin par;

Gérard Wengler – Mathieu Manlay – Julien Bouvier – Sébastien Charles

 

Benjamin Fanuel

Categories: News, Nos dégustationsTags: , , ,